13, sept 2011
Vincent (Vanguard)

Plongez littéralement dans les photos d’antan avec le mapping 3D

Résultat d’un travail minutieux de Miklós Falvay, la vidéo ci-dessous nous donne le sentiment impressionnant de pénétrer dans les photos. La base de travail repose sur des clichés datant de 1931 et retravaillés à l’aide de l’application Blender v2.49. Le logiciel va permettre de donner ce sentiment de relief en utilisant le principe du mapping 3D.

La séquence réalisée est tirée du film « Motalko », un documentaire sur la première station essence hongroise.

La prochaine vidéo sur laquelle travaille Miklós sera une séquence en hommage à Robert Capa. Autant dire que la base photographique sera conséquente et l’effet d’immersion saisissant !

A ce propos, saviez-vous qu’une année après la prise de ces photos, en 1932, était pris l’un des clichés les plus célèbres au monde ? « Lunch atop a skyscraper » par Charles C. Ebbets.
La photo montre des ouvriers assis sur une poutre, 200 mètres dans le vide, sur le chantier du 69e étage du General Electric Building, principal bâtiment du Rockefeller Center, building qui possédera 70 étages au total et qui fut inauguré en 1933.

lunch atop a skyscrapper

42-18096452
Le photographe Charles C. Ebbets (1905-1978)

Une autre photo un peu moins célèbre fut prise peu de temps après, représentant les mêmes ouvriers faisant une sieste. Elle s’intitule « Resting on a girder »

Resting on a girder

La technologie aidant, d’ici quelques années, vous irez certainement prendre le déjeuner avec ces messieurs !

8, sept 2011
Vincent (Vanguard)

C’est la rentrée ! Gagnez un sac photo Up-Rise 48 !

Gagnez un UP-Rise 48 sur Facebook !

Gagnez un UP-Rise 48 sur Facebook !

8, sept 2011
Vincent (Vanguard)

Le projet photo « Stellar »

Le photographe américain Ignacio Torres a livré une série de photos superbement mises en scène pour son projet intitulé « Stellar ».

Son projet est parti, selon lui, de la théorie que les humains sont faits de « matière stellaire », matière issue du résultat de la mort d’une étoile. Il a donc créé ces scènes qui mettent en mouvement cette « naissance cosmique » à travers l’utilisation de sable et de confettis réfléchissants afin de créer « ces galaxies ». Les corps humains, alors qu’ils semblent figés dans le temps au milieu des particules, suggèrent leur « création céleste ». De plus, l’espace-temps est mis en avant par l’utilisation de gifs animés en 3 dimensions.

Si l’explication peut sembler abstraite, Ignacio Torres ayant dû avoir la tête dans les étoiles lorsqu’il a songé à cette série, il faut néanmoins relever la qualité photographique du projet et l’utilisation judicieuse d’un gif pour mettre en relief le sujet de la photo.

L’ensemble de la collection est disponible sur son site internet.

5, sept 2011
Vincent (Vanguard)

Photovine, une nouvelle manière de partager ses photos

Les applications mobiles dédiées aux photos se multiplient et nous souhaitions vous présenter le dernier en date qui pourrait faire parler de lui : Photovine.
Après Instagram ou Path, Photovine se lance à son tour dans le partage de photos. Ce service est proposé par Google.

Le concept est simple : une « vigne » (ou vine en anglais) est une sélection de photos reliées par un thème décrivant l’image postée. Cette vigne sera alimentée par votre réseau ainsi que toute autre personne qui utilisera l’application en postant à son tour des photos qu’elle estime être dans la thématique de la vigne.
L’idée est de créer une série nourrie en permanence par les contributions des utilisateurs.
Comme le montre la présentation vidéo ci-dessous, l’application se veut fun et conviviale.

Comme toute application sociale qui se respecte, vous pourrez dès votre inscription au service (uniquement depuis un iPhone pour l’heure, il n’y a pas d’interface web) choisir une photo de profil, rechercher vos amis, suivre et être suivi par des utilisateurs et la possibilité de partager vos photos sur Facebook ou Twitter.
Dès votre inscription, vous pourrez visualiser les vignes les plus populaires et envisager vous-même d’y participer. Vous verrez aussi le nombre de fois où une image a été vue, le nombre de « likes » et la possibilité de laisser un commentaire.

On peut prévoir un joli succès, notamment lorsque Google mettra en avant l’application sur Android et l’intègrera à Google+.

1, sept 2011
Vincent (Vanguard)

« Stocking is the new planking! »

Un peu de légèreté pour cette fin d’été. Vous l’aurez peut-être vu, des séries de photos très décalées ont eu la côte ces dernières semaines sur internet : tout est parti d’Australie avec le planking dont le principe est de se prendre en photo couché face contre terre dans des endroits improbables (mais sans prendre de risques si possible)

Un phénomène qui a pris tellement d’importance que des personnes ont tenté de repousser les limites de la chose au point de mettre en péril leur vie et que le premier ministre Australien a dû appeler à la prudence dans la pratique de ce « style de photo » suite au décès d’une personne ayant chuté d’un balcon !

Une autre série de photos arrivée plus récemment : le « Horse-Manning« . Un hommage à Sleepy Hollow, la légende du cavalier sans tête (dont Tim Burton en a tiré une adaptation cinéma). L’idée : faire disparaître votre tête par un simple jeu de prise de vue et faites-en apparaître une autre juste à côté.

Nous sommes d’accord, il n’y a aucun intérêt à cette mode si ce n’est ce moment fun entre amis qui fera appel à votre créativité et votre imagination ainsi qu’à une petite dose de talent photographique.

Et voilà que depuis quelques jours on voit apparaître le « Stocking » ! Toujours dans la même veine blague potache des deux séries précédentes, le stocking fait également appel à votre sens de la dérision et de la mise en scène.
Si vous travaillez dans le monde de l’image, vous connaissez sans doute ces banques de données comme Getty Images, iStockphotos, shutterstock, etc. Des ressources inépuisables d’images de qualité professionnelle pour tous les créatifs et autres publicitaires.
L’idée saugrenue ici est, plutôt que de payer pour en faire l’usage, de créer la même image avec les moyens du bord ! Il en résulte des photos originales et drôles, détournant des stéréotypes visuels classiques dans la publicité (l’esprit d’équipe, le dynamisme, la motivation, le rire…)
Il n’y a bien entendu aucune volonté de nuire aux affaires de ces sites professionnels, la plupart des clichés provenant d’amateurs.
Mais voilà encore une idée simple pour faire de la photographie un jeu ouvert à tous dont la seule limite est l’imagination !

Ces phénomènes photographiques sont clairement appelés à se développer avec l’expansion des réseaux sociaux favorisant la viralité du mouvement et de la présence dans chaque poche d’un appareil photo performant. L’arrivée de l’application mobile Photovine va également dans ce sens. Nous vous en parlerons d’ailleurs dans un article à venir !


29, août 2011
Vincent (Vanguard)

La nostalgie en photographie est à la mode

Back from the future portrait

Après vous avoir parlé de Dear Photograph, un tumblr rassemblant des photos mélangeant présent et passé, voici une autre initiative toute aussi sympathique et rempli de bonheur.
« Back from the future » est un projet du photographe Sander Koot. Celui-ci demanda à ses sujets de trouver une vieille photo d’eux-mêmes qui leur rappelaient de très bons souvenirs. Il leur demande ensuite de poser sous son objectif d’une manière similaire tout en gardant à l’esprit ces souvenirs. Il en résulte une série de portraits inspirants mêlant passé et présent.

Back from the future portrait

Encore une idée simple que chacun peut reprendre à son niveau, dans le cercle familial ou celui des amis de longue date. L’ensemble de l’album est à découvrir ici.

Back from the Future

Back from the future portrait

22, août 2011
Vincent (Vanguard)

500px pour partager vos plus beaux clichés

Si vous connaissiez Flickr pour héberger vos photos, imaginez 500px comme la crème de la crème en matière de photographie.
500px.com est un site internet avec comme objectif premier de diffuser uniquement les photos les plus extraordinaires de votre photothèque.
Le site existait depuis plusieurs années de manière confidentielle mais une refonte en profondeur est apparue il y a quelques mois seulement et voilà que 500px s’impose dorénavant comme un endroit incontournable pour y exposer ses plus belles oeuvres, trouver de l’inspiration et partager avec d’autres photographes.
Tout le monde peut naviguer à travers le site et découvrir des superbes images. Si vous souhaitez prendre une part active à la communauté, il vous suffira de passer par la création d’un compte, gratuit et rapide. Les autres membres seront ensuite en mesure de voter et de commenter vos photos et le service met régulièrement en avant les clichés les plus appréciés par la communauté.

Vous pourrez suivre les photographes de manière à voir facilement leurs dernières photos lorsque vous vous connectez sur le site. Vous y trouverez également un mur du type facebook pour échanger avec votre communauté et la possibilité d’éditer gratuitement un blog/portfolio.

Si vous cherchez une nouvelle façon de partager vos photos, prenez le temps de regarder 500px. C’est facile et agréable à utiliser et la communauté présente, bien que majoritairement anglophone pour l’heure, est déjà très active ! Et si vous souhaitez partager avec nous vos albums, suivez nous ! 500px.com/vanguard et nous vous suivrons en retour !

18, août 2011
Vincent (Vanguard)

Découvrir New York de jour… comme de nuit !

Le photographe Stephen Wilkes qu’on aurait envie d’appeler également artiste a eu l’idée originale à travers le projet « Day to night » de mélanger dans une seule image une scène, certes identique, mais rassemblant les spécificités du jour et de la nuit. Comment a-t-il procédé ? En se postant à un endroit identique à travers des lieux emblématiques de New York pendant près de 10h jusqu’au moment propice qui permettra de mettre en transparence une scène de jour et une scène de nuit.

Le résultat saisissant est d’abord un magnifique hommage à « la ville qui ne dort jamais » qu’est New York.

Si vous êtes de passage à New York, sachez que ce projet fera l’objet d’une exposition au Chelsea’s Clamp Art Gallery à partir du 8 septembre et jusqu’au 29 octobre.

Le site du photographe

17, août 2011
Vincent (Vanguard)

La vie en (extrême) ralenti

Vous avez certainement déjà vu un jour une vidéo d’une explosion d’un ballon avec une vitesse ultra-ralentie ? Ou la déformation d’une goutte d’eau ou encore la trajectoire d’une balle de revolver.
Non ? Alors tenez, cette vidéo a été vue par plus de 3Millions de personnes, vous comprendrez de quoi nous vous parlons :

Ces images, si elles existaient auparavant, étaient très rares. Ce genre de scène au ralenti nécessitait des moyens techniques importants et un coût qui allait de pair. Un procédé vieux comme le cinéma puisque déjà en 1921, La caméra Debrie G. V., « à Grande Vitesse » selon des brevets de E. Labrely atteignait 240 images par seconde. Depuis, certaines caméras « ultra » montent jusqu’à 100 000 images par secondes !
Mais depuis quelques années, nous voyons fleurir des scènes de la vie quotidienne filmées de la même manière, avec un ralentissement et une qualité d’image inédite.
C’est énormément dû à une nouvelle génération de caméras haute vitesse, qui grâce aux progrès techniques et à la miniaturisation des composants, permet d’emporter l’appareil sur toutes les scènes de vie pouvant paraître les plus banales. Elles capturent les images à 2 570 images par secondes, et avec une définition toujours plus importante. Tandis qu’une caméra « traditionnelle » se suffira à 25 images par secondes (fps ou « frame rate » en anglais). Gageons néanmoins que si la qualité de l’image est là, l’appareil, pour une capture parfaite de la lumière, doit adopter une stabilité ou un mouvement fluide exemplaire.

La dernière vidéo qui buzz – 8 Hours in Brooklyn – fait preuve d’une vraie recherche dans le soin apporté à la prise de vue :

Aujourd’hui, ce type de matériel est encore réservé aux professionnels mais il est à parier que, rapidement, des constructeurs généralistes démocratisent le procédé et qu’un jour, plus proche que vous ne le pensiez, vous soyez amené à filmer votre environnement comme vous ne l’aviez encore jamais filmé auparavant !

12, août 2011
Vincent (Vanguard)

One Day on Earth – une capsule vidéo unique

« Le 10/10/2010, des milliers de personnes de l’ensemble des pays de la planète ont filmé cette période de 24h »
C’est sur ces mots que démarre le film « One Day on Earth« . Un film, un documentaire, nous ne savons pas trop mais son histoire est hors-du-commun. Ce projet, initié par Kyle Ruddick et financé à 100% par des dons, a pour ambition de couvrir une journée de 24h sur Terre à travers le regard de milliers de personnes comme vous et moi dans chaque pays du globe.

Au Pérou…

Plus de 3000 heures de vidéos ont ainsi été accumulées. Il n’y avait pas de thème imposé : certains ont filmé leur définition de la « beauté », de la « vie », de la « culture » tandis que d’autres ont couvert des événements, globaux ou hyper locaux, tristes ou joyeux, tragiques ou héroïques. Le point convergent de cette grande mosaïque d’images étant de montrer l’extrême diversité de la Terre et de ses habitants.

A New-York…

Ce prisme unique d’images a été rendu possible par Internet et la connexion des gens autour d’un projet inédit. Ce n’est pas non plus une simple lubie d’une personne ; les soutiens vont des Nations Unis au WWF, de la Croix Rouge à Human Rights Watch et alimente une réflexion globale autour de l’humain.

Pour l’heure, seul le trailer est disponible et le film arrivera le… 11/11/11 !
Si vous vous sentez attiré par cette création vidéo originale, le projet est encore en recherche de dons.

Voici un magnifique projet vidéo collaboratif dont nous attendons impatiemment le résultat final !

Ou encore à Nairobi, au Kenya

Bienvenue !

Bienvenue sur le blog officiel de Vanguard France ! Vous y trouverez de l'inspiration pour vos photos ainsi que les dernières actualités du monde de l'image. N'hésitez pas à nous envoyer un message, un commentaire ou une suggestion d'article !

Retrouvez-nous sur Facebook

… sur Twitter !